Manouba, Tunisie Zonetronik zonetronik@yahoo.fr

Focus sur la ruche kényane

Article publié le 19-07-2017 à 00:00:00 dans la categorie: > maison - jardin

Aujourd’hui, de plus en plus de monde se passionne pour l’apiculture. Il est vrai que ces petites merveilles de nature sont constamment agressées par l’homme et son environnement est réellement menacé. En outre, les vertus du miel et des autres produits de la ruche ne sont plus à présenter à public qui n’hésite pas à se lancer dans l’élevage des abeilles. Et pour cela, il est nécessaire de disposer de ruches qui vont abriter toute la colonie.

En savoir plus sur la ruche kényane

C’est le Dr Maurice V. Smith, chercheur canadien spécialiste en apiculture, qui a popularisé la ruche kenyane en 1971. Mais c’est un Anglais qui est amoureux de l’élevage d’abeilles au naturel dénommé Phil Chandler qui contribue à son essor partout en Europe. Il faut dire que ce genre de ruche, qui fait partie des ruches horizontales, est également appelé « Top Bar Hive » (TBH) en anglais. Elle est parfaitement adaptée pour une apiculture de loisir et présente une forme en V qui rappelle aux abeilles celle de leur logis dans la nature. En fait, il s’agir d’un genre de coffre de bois avec un angle d’inclinaison de 30 à 40 °. 

La dimension des ruches kenyanes peut varier d’un fabricant à un autre. Mais en général, elles font 105 centimètres de long pour 24 centimètres de hauteur avec une inclinaison de 120 ° sur les côtés. La présence de cette inclinaison est indispensable pour éviter que les rayons ne s’accrochent sur les parois de la ruche du Kenya. Par ailleurs, une des façades de celle-ci est dotée d’une baie vitrée, ce qui permet d’observer les activités de la colonie sans avoir à ouvrir leur habitat. Il s’agit d’une excellente solution pour amener les enfants à aimer les abeilles.

Une ruche facile à utiliser

Il faut en outre rappeler que la ruche kenyane est relativement légère et est assez facile à conduire. Elle convient donc parfaitement aux apiculteurs du dimanche puisqu’il n’y a que très peu de matériel à installer pour pouvoir commencer son activité. Ce genre de ruche est presque autonome tout en offrant aux abeilles la possibilité de construire les rayons comme elles le souhaitent. Par ailleurs, il n’est pas nécessaire d’acheter un matériel d’extraction du miel puisqu’il suffit de presser les rayons dans une étamine. 

Il est important de souligner le côté écologique de la ruche kenyane. En général, elle est fabriquée avec du pin du Nord ou de l’essence de bois Douglas pour certains modèles. D’autre part, la structure même de cette ruche qui se rapproche de l’habitat naturel des abeilles rend celles-ci moins agressives. Cela signifie que vous avez moins de stress au moment de la récolte.    

Plus d'informtion sur le site :  apiculture.net 





Dans la même catégorie





Pas de commentaire. Soyez le premier á ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire